Certains de mes bijoux sont montés avec des pierres fines associées a la Lithothérapie ( plus d’explications sur la page :  https://lavieenceramique.com/la-lithotherapie ) en voici un guide.

Découvrez aussi les pierres et leurs effets synthétisés par des mots-clefs plus bas.

 

 

 

L’agate :

Le mot agate vient du nom grec « akhatês », rivière de Sicile dans laquelle on trouvait ces pierres.

Le terme agate recouvre de nombreuses variétés : calcédoine, cornaline, sardoine, prase, héliotrope, agate orbiculaire, agate mousse, agate arborisée…

Elle appartient au groupe des quartz.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

 

Sa dureté est de 7 sur l’échelle de Mohs.

Elle se forme dans les régions volcaniques, à partir de silice, d’eau et de différents minéraux (oxydes de manganèse, de fer…) qui donnent leurs couleurs aux bandes formées par une cristallisation rythmique. L’agate mousse quand à elle a des inclusions de hornblende qui ressemble à de la mousse verte. De belles agates ont été découvertes en Allemagne, Tchécoslovaquie, Russie, Mongolie, Chine, Yémen, Maroc, Islande, Inde…

Cependant, aujourd’hui, les principaux gisements exploités se trouvent dans le sud du Brésil ( Rio Grande do Sul ) et en Uruguay, d’où l’on a extrait des spécimens larges de plusieurs mètres, mais également au Mont-Lyall, au Québec. Cet ancien volcan a produit de la lave il y a 350 millions d’années. En refroidissant, les roches se sont cristallisées sous forme de quartz.

On y trouve également de l’argile verte thérapeutique. Cette mine est particulièrement intéressante car ouverte à la visite et au ramassage de minéraux.

 

L’agate mousse est particulièrement adaptée au signe du taureau et de la balance.

C’est une pierre idéale pour les dépressifs : elle fait aimer la vie passionnément.

Elle aide à libérer et à apaiser en éliminant la pression et décharger de certains poids.

C’est une pierre d’ancrage et de chance.

Elle rend conscient, favorise la communication et la vivacité d’esprit.

 

 

L’aigue marine :

L’aigue-marine vient du latin « aqua marina » qui signifie « eau de mer », en référence à sa couleur bleue.

Elle appartient au même groupe que l’émeraude, à savoir les béryl.

Sa composition chimique : silicate d’aluminium et béryllium.

Sa dureté varie entre 7,5 et 8 sur l’échelle de Mohs.

L’aigue-marine se forme souvent dans les pegmatites granitiques mais on peut également la trouver dans des gisements secondaires.

Elle provient essentiellement du Brésil. Les gisements y sont en effet particulièrement nombreux et les mines sont réparties dans tout le pays : Cerara, Maxixe ou encore Medina et Aracuai.

Les autres pays producteurs sont le Pakistan (les principales mines, Shigar et Chumar Bakar, se situent au nord) , Madagascar (région de Tongafeno) ou encore des pays africains comme la Zambie (mines de Karoi, Mwani et Kariba) , le Mozambique (Alto Ligonha et Monapo) ou le Nigeria (plateau de Jos) .

Il y a enfin quelques gisements de moindre taille en Russie, aux États-Unis et en Afrique.

 

L’aigue-marine est la pierre de naissance du mois de mars.

Elle est particulièrement adaptée au signe du gémeaux, de la balance, du verseau et du poisson.

L’aigue-marine est associée au chakra de la gorge et celui du troisième œil.

Elle facilite la communication entre individus, le discours, le chant et l’expression de la vérité.

C’est une pierre qui permet de développer sa sensibilité tout en jugulant ses peurs.

L’aigue-marine renforce les instincts maternels car elle sublime la force originelle de l’humanité par la maternité.

Elle facilite l’expression créative, littéraire ou artistique.

De plus, elle favorise le discipline, la légèreté et la sérénité.

 

 

L’amazonite :

 

En souvenir de la LÉGENDE DES AMAZONES, le nom d’amazonite a été donné à cette pierre verte que, selon les premiers exportateurs, les femmes d’une tribu exclusivement féminine du nord du Brésil offraient aux hommes d’une tribu voisine pour louer leurs services afin de se perpétuer. La région elle-même fut nommée AMAZONIE.

L’amazonite, également nommée microcline appartient au groupe des feldspaths.

Sa composition chimique : silicate double d’aluminium et de potasse.

Sa dureté :  6 à 6,5 sur l’échelle de Mohs.

L’amazonite peut être de formation magmatique en se formant par voie hydrothermale ou dans des pegmatites, ou encore sédimentaire ou métamorphique lors de la genèse dans des schistes cristallins.

 

Elle est associée au chakra du cœur et de la gorge.

Elle est particulièrement adaptée au signe de la vierge et du poisson.

L’amazonite est une pierre possédant une puissante action filtrante. Celle-ci  s’applique sur le plan émotionnel : elle est capable de dompter et de calmer la négativité et la colère.

C’est une pierre très apaisante. L’une des propriétés de l’amazonite est de favoriser le relâchement des émotions.

L’amazonite encourage la vérité, le courage et la découverte de soi.

Elle nous donne la capacité de voir les deux cotés d’un problème ou différents points de vue.

L’Amazonite favorise la manifestation de l’amour universel et apporte la certitude du sentiment de tendresse réciproque vers la personne aimée. 

 

 

L’améthyste :

Le nom Améthyste vient du grec : le « a » privatif précède « methystos », l’ivresse, car elle était censée protéger de ce fléau… Cela vient probablement d’une légende grecque qui raconte que l’incorrigible Dionysos , sur un coup d’une colère, décida de se venger sur le premier humain passant à sa portée. Le sort désigna la jeune et innocente Améthyste…

Le dieu lâcha sur elle des tigres, mais Artémis intervint juste à temps pour sauver la jeune fille, la transformant en sa propre statue du quartz le plus pur. Vint le temps des remords… Dionysos, de chagrin, fit tomber sa coupe de vin, qui éclaboussa la statue et la teinta de violet…

L’améthyste appartient au groupe des quartz.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

Sa dureté est de 7 sur l’échelle de Mohs.

 

 De nombreux gisements d’améthystes sont exploités à travers le monde. On en trouve au Brésil principalement, mais aussi à Madagascar, au Mexique, en Uruguay, en  Russie…

Les gisements les plus remarquables sont situés en Amérique du Sud. Au Brésil et en Uruguay les cristaux tapissent de grandes géodes au sein d’anciennes coulées de laves basaltiques. Ces cavités sont d’anciennes bulles de gaz qui, au fil du temps et de la circulation de fluides hydrothermaux, ont permis la cristallisation de géodes d’améthyste qui peuvent parfois dépasser les 10 mètres ! Celle -ci  peut avoir un violet plus ou moins intense. Cette coloration est due à des traces infimes de fer dans la structure du quartz.

L’améthyste de France : connue dans le massif du Mont Blanc  (glacier des Améthystes) , dans les Vosges (lac des Corbeaux) , mais  surtout en Auvergne, elle a disparu aujourd’hui. Elle connut ses heures de gloire dans l’Antiquité et au Moyen Age ou les Espagnols venaient en faire commerce.

 

C’est la pierre de naissance du mois de février.

Elle est particulièrement adaptée au signe du lion, du sagittaire, du capricorne, du verseau et du poisson.

 L’améthyste est la pierre de la sagesse et de l’humilité.
 
Elle favorise l’élévation spirituelle, la concentration et la méditation ; elle stimule également l’imagination, la créativité, la clarté de l’esprit et la sérénité.
 
L’améthyste aide à maîtriser les passions irraisonnées, chasse les pensées obsessionnelles.
 
De plus, elle dissipe la peur et l’anxiété, allège la tristesse et le chagrin. Elle est utilisée en cas de perte, y compris la mort, aussi bien pour celui qui reste que pour celui qui part. C’est la pierre du passage, de la transformation.
 
 
 

 

  L’aventurine : 

 
Le nom de cette pierre remonte au 17ème siècle et vient de l’italien  « a ventura » (aventure). Ce nom apparaît pratiquement au même moment de la découverte de la fabrication du verre « aventuriné » et il se pourrait que ce soit ce dernier qui ait donné son nom à la roche qui lui ressemble.
L’aventurine appartient au groupe des quartzites.
 
Sa composition chimique : dioxyde de silicium.
 
Sa dureté : 7 sur l’échelle de Mohs.
 
 
 
Les Tibétains croyaient que l’aventurine soignait la myopie. Pour les Celtes, elle symbolisait la connaissance spirituelle, tandis que pour les Chinois elle était pierre impériale.
 
Mais dès la préhistoire, notamment en Ethiopie, on fabriquait des outils en aventurine. 
 
A Londres, au British Museum, on peut admirer un grand vase taillé dans l’aventurine. Originaire d’Asie Centrale, il avait été offert par le Tsar de Russie Nicolas II au chef du Service Géologique.
 
En Russie, elle était très employée au XIXe siècle pour fabriquer des bijoux, des objets d’ornement et d’art de la table.
 
L’aventurine se forme dans les roches magmatiques et métamorphiques en agrégats multiformes ( nodules, stalactites,
galets… )  . Il existe deux autres variétés : l’aventurine brune et la bleue.
 
Les gisements se trouvent principalement en Inde, au Brésil et en Russie.
 
 
 
Elle est associée au chakra  du cœur.
 
L’aventurine est particulièrement adaptée au signe du cancer, du taureau et de la balance.
 
Cette pierre calme la colère, renforce le self-control et à des effets apaisants.
 
Elle met de l’ordre dans les confusions de nature affective.
 
L’aventurine aide à effectuer les bons choix lorsque l’on est confronté à plusieurs alternatives.
 
C’est également une pierre qui favorise la créativité.
 
 
 
 

 

La calcédoine : 

 

Certains pensent que le nom de calcédoine vient de Chalcedoine, Khalkedon, ville portuaire de Bithynie, cette province romaine d’Asie Mineure.

Toutefois, ce n’est pas la version privilégiée aujourd’hui : ce mot serait plutôt dérivé de Carthage, Karchêdon, grand port de commerce phénicien par où transitait la calcédoine dans l’Antiquité.

La calcédoine appartient au groupe des quartz micro-cristallins et à la famille des agates.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

Sa dureté : 6,5 à 7 sur l’échelle de Mohs.

 

La calcédoine est mentionnée dans la Bible, ainsi elle fait partie des douze pierres symboliques incrustées dans l’armure d’Aaron, ainsi que d’autres variétés de calcédoine comme la sardoine ou la chrysoprase.

En Assyrie et à Babylone, on utilisait des sceaux-cylindres taillés dans la calcédoine. Il s’agissait de petits rouleaux comportant des signes ou figures sculptés en relief, et que l’on roulait sur les tablettes d’argile ou de cire servant à communiquer ou répertorier, pour y imprimer les motifs.

En Egypte, on sculptait des petites figurines du scarabée sacré en calcédoine. Ces amulettes étaient placées sur le cœur des momies pour les aider à passer sans heurt l’épreuve du Jugement.

Les Romains fabriquaient nombre d’objets et bijoux en calcédoine, notamment des camées, avec le dessin en relief, ou des intailles, avec un dessin gravé en creux.

Pierre de Gaïa la Terre, en Grèce, pierre de Clota la déesse des cours d’eau chez les Celtes, pierre de Whope, déesse de la paix, chez les Indiens Lakota, la calcédoine a toujours accompagné le culte dans de nombreux peuples.

Celle-ci  se forme dans les roches volcaniques. Elle se dépose à l’émergence de sources chaudes, se trouve souvent dans les zones d’altération et se forme aussi dans les sédiments.

Les principaux gisements se trouvent au Brésil, en Inde, à Madagascar et en Uruguay.

 

La calcédoine est associée au chakra de la gorge.

Elle est particulièrement adaptée au signe du sagittaire, gémeaux, capricorne et  cancer.

C’est une pierre très positive, elle propage des émotions paisibles.

La calcédoine apaise les chagrins, guérit les surmenés et agités.

Elle est recommandée aux personnes agressives ou irritables car elle apaise l’expression, s’oppose à l’ironie et à la provocation verbale.

Elle convient aussi aux timides et aux personnes réservées en facilitant leur capacité d’expression.

 

 

La citrine :

Le nom de la citrine provient du mot latin « citrus », signifiant « citron » en français, en référence à sa couleur.

Elle appartient au groupe des quartz.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

La citrine est d’une dureté de 7 .

Cette pierre était déjà connue dans la Grèce Antique. Les Romains y avaient recours pour faire des cabochons et des intailles.

 

Les hommes de l’Antiquité l’utilisaient, pour leur part, en tant que pierres précieuses dotées de pouvoir. Il semblerait qu’elle avait le don de les préserver des morsures de serpents venimeux, du mauvais œil et des pensées négatives.

Dans les années 1800, la citrine servait entre autres, de décoration sur les peignes et les diadèmes.

De nombreux gisements de citrine sont exploités à travers le monde.

La citrine du Brésil : Les gisements de citrine les plus remarquables se trouvent au Brésil, principal producteur. En provenance de Bahia ou de Rio Grande mais surtout du Nord Est de Brasilia.

Elle correspond au chakra du plexus solaire et celui du troisième œil.

C’est la pierre de naissance du mois de novembre.

La citrine est particulièrement adaptée aux signes du gémeaux, du lion, de la vierge, de la balance et du scorpion.

Elle est réputée pour avoir une influence positive et tonifiante.

La citrine rayonne la joie, réchauffe l’esprit et renforce la personnalité. Agissant contre les pensées négatives, elle procure une sérénité intérieure.

Elle aide également  à favoriser la concentration, à stimuler l’intelligence et la bonne humeur ainsi qu’à éloigner la fatigue.

 

 
 
 

La Cornaline :

 
 Le terme Cornaline provient probablement du mot « corne », qui présente une couleur similaire à celle de la pierre. Une autre étymologie possible est le latin « carne » – viande – qui ici encore ferait référence à la similitude de couleur. 
 

Elle appartient au groupe des quartz microcristallins et à la famille des agates.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

Sa dureté est de 6,5 à 7.

La cornaline se forme généralement à basses températures dans les cavités de roches volcaniques. Principalement composée de micro-cristaux agglomérés en masses arrondies, on peut l’observer également sous forme de veinages parcourant d’autres cristaux.

Elle peut se trouver à Madagascar, au Brésil, en Inde ou en Uruguay.

La Cornaline est une pierre qui à toujours été très populaire ; c’était une des pierres favorites des rois de la Mésopotamie. Napoléon portait également des ornements en Cornaline.

Dans la Bible déjà, il est fait mention de la Cornaline – comme l’un des joyaux de la cuirasse d’Aaron (Exode 28:15-30) ainsi que l’un des 12 joyaux qui ont été servi à la fondation de la ville de Jérusalem (Apocalypse 21:19) .

Grecs et Romains l’utilisaient pour réaliser des intailles (camées au relief négatif) . Le sceau du prophète Mohammed était fait d’une Cornaline serti dans de l’argent.

 

Elle est particulièrement adaptée aux signes du bélier, du taureau, de la vierge et du scorpion.

La cornaline est associée au chakra du plexus solaire et au chakra racine.

Elle à la capacité de prendre l’excédant d’énergie : elle apaise les personnes colériques et émotives.

C’est une pierre joyeuse, spontanée. De ce fait elle est utile à la concentration en absorbant les pensées dissipées et en ramenant celui ou celle qui la porte au moment présent.

La cornaline est une pierre concrète qui donne le sens des responsabilités.

 

 

Le cristal de roche :

 

Son nom vient du grec krystallos pour « froid comme la glace » car les anciens de l’antiquité pensaient que ce minéral était le fruit d’une « congélation excessive ».

Le nom Cristal de roche a été retenu au moyen-âge pour le différencier du verre incolore.

Le cristal de roche appartient au groupe des quartz.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

Sa dureté : 7 sur l’échelle de Mohs.

 

La beauté et la limpidité du Cristal de roche ont fasciné l’homme depuis la nuit des temps. Dans l’antiquité, Pline l’Ancien le décrivait comme le fruit d’une congélation extrême de la glace. Il fut gravé par les grecs, sculpté par les romains et les égyptiens, toujours admiré aujourd’hui.

Louis XIV possédait une collection de cristaux de roche classée parmi les plus importantes d’Europe. Considéré comme un excellent « amplificateur d’énergie », le Cristal de roche a été taillé en boule et monté en pendule pour la pratique de l’art divinatoire. 

Les beaux cristaux de quartz se forment dans des fissures ouvertes des roches de composition granitique. C’est la circulation d’eau dans les profondeurs des roches qui aide à la cristallisation. A plusieurs km de profondeur, les roches sont très chaudes et l’eau qui y circule à haute température et à haute pression, a le pouvoir de dissoudre un petit peu de silice (la matière chimique dont est fait le quartz).

En remontant vers la surface, la température et la pression de cette eau diminuent et l’eau va abandonner petit à petit la silice sur les parois des fissures. Si toutes les conditions sont favorables, on verra alors se former des cristaux de quartz. C’est ce qu’on appelle la formation hydrothermale.

Suivant la température de la roche, les cristaux sont parfaitement incolore, blanc laiteux ou parfois avec inclusions de rutile , de silicate…

Les principaux gisements se trouvent au Brésil, dans l’Arkansas, à Madagascar et dans les Alpes.

 

Le cristal de roche est associé au chakra coronal.

Il est adapté à tous les signes astrologiques.

Le cristal de roche est un puissant amplificateur : il a le pouvoir d’amplifier les effets des pierres se trouvant à ses côtés.

Il active les chakras et fluidifie la circulation des énergies.

Portée sur soi, cette « pierre de lumière » augmente le champ bio-magnétique, renforce la mémoire et aide à la concentration.

Le cristal de roche améliore la perception et permet d’avoir l’esprit clair.

 

 

 

Le grenat almandin : 

 

Le nom « Grenat » vient probablement du mot latin pour « grain », faisant allusion à la forme arrondie des pierres brutes trouvés. Au niveau microscopique, cependant, les cristaux de Grenat présentent une structure cubique.

Le nom « Grenat » pourrait également être issu de la similitude de couleur avec la grenade (fruit) : en effet, le rouge est une des couleurs les plus fréquentes pour le Grenat.

Le grenat almandin appartient au groupe des grenats. Celui-ci recouvre plusieurs variétés comme le grenat  démantoïde, grossulaire, tsavorite…

Sa composition chimique : silicate d’aluminium et de fer.

Sa dureté : de 6,5 à 7,5 sur l’échelle de Mohs.

 

Connu depuis l’Antiquité, l’almandin était alors confondu avec les autres gemmes de couleur rouge sous le nom de carbunculus, « petit charbon ».

Au temps de Pline l’Ancien, la ville d’Alabandes, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Milet et d’Ephèse, en Asie Mineure, était un centre de taille et de commerce pour ces gemmes, qui furent appelées carbunculus alabandicus, devenu almandin.

Il existe plusieurs variétés comme la tsavorite, rhodolite, pyrope, uvarovite…

L’almandin se forme durant le métamorphisme de sédiments argileux (schistes et paragneiss à grenat). L’almandin peut également se former dans certaines roches ignées (péridotites et pegmatites). 

Ils se trouvent au Brésil, en Inde, au Sri Lanka et en Afghanistan. Des petits gisements existent en Autriche et en Tchécoslovaquie.

 

Il est particulièrement adapté au signe du bélier, du taureau et du scorpion.

L’almandin est associé au chakra racine.

C’est une pierre formellement déconseillée aux hypertendus, aux colériques, aux jaloux et aux ambitieux, l’almandin est très utile aux gens calmes et posés.

Il rend actif, donne de l’énergie, de la force, de la persévérance et du courage.

De ce fait, il peut aider à s’engager pour une cause,  construire et réaliser un projet personnel : l’almandin écarte les idées déviantes et inutiles pour se recentrer et éliminer les inhibitions ou les tabous qui pourraient être des freins à sa réalisation.

 

 

L’Hématite : 

De son étymologie et son nom latin “haematites” (sang), la pierre hématite est aussi communément appelée hematitogelite, oligiste, fer micacé ou encore anhydroferrite. A l’époque, la pierre hématite était surtout exploitée en poudre rouge par les paléolithiques supérieur puis par la suite par les homo-sapiens comme pigment pour les peintures pariétals.

 

Elle fait partie de la famille du corindon-hématite où la plupart de ces minéraux dispose d’une structure cristalline.

 

Sa composition chimique : Oxyde de fer, manganèse, titane et aluminium. Sa dureté : 5 à 6,5 . Il naît dans les roches sédimentaires, dans les roches métamorphiques (dont la structure s’est transformée au cours d’une élévation de température ou d’une pression élevée), dans les milieux hydrothermaux ou de fumerolles volcaniques. Son taux de fer, légèrement inférieur à celui de la magnétite, peut atteindre 70 %.

La pierre hématite se retrouve dans de nombreux gisements mais les principaux sont les suivant : Brésil, France et Italie. Sur la planète Mars en 2004, de l’hématite à l’état brut a été trouvée au sein de sphère soulevant une nouvelle fois la possibilité de la présence de l’eau, indispensable à la formation de ce minéral.

 

L’hématite donne du courage, de l’énergie et de l’optimisme.

Elle améliore la confiance en soi et la volonté et aide à surmonter les addictions et compulsions (tabagisme, alcool, boulimie…) .

L’hématite atténue la timidité, les comportements autoritaire et colérique.

Elle stimule la concentration et la mémoire et apaise les peurs.

 

 

 

La Howlite :

 

Découverte par Henry How (1828-1979) en 1868, la pierre howlite était enfouie dans une carrière de gypse à proximité de Windsor au Canada. Au cours des forages et de l’extraction, les mineurs étant présents ont signalé cette pierre méconnue au chimiste, minéralogiste et géologue Henry How. 

Tout d’abord appelée silico-boro-calcite en 1868, le minéralogiste et géologue James Dwight Dana (1813-1895) lui attribua l’appellation de la pierre howlite en hommage à celui étant à l’origine des travaux de recherche.

 

La Howlite appartient au groupe des calcites.

Sa composition chimique : carbonate de magnésium.

Sa dureté : 4 sur l’échelle de Mohs.

Les indiens d’Amérique l’utilisent comme une pierre chamanique lors des rituels mais ils l’utilisent également pour soigner. Ils la portent en pendentif au niveau du plexus solaire comme une amulette protectrice.

Les Amérindiens l’ont nommé “pierre du bison blanc” et “pierre sacré du bison” car elle se fait aussi rare que le bison blanc dans le sud de l’Amérique.

La howlite est un minéral dont la forme la plus commune se présente comme des nodules irréguliers, rappelant le chou-fleur. Les formes cristallines de la pierre sont rares et ne se trouvent que dans de rares gisements dans le monde. Quand on en trouve, les cristaux de howlites atteignent la taille maximale d’un centimètre.

Les principaux gisements se situent en Allemagne, en Autriche, au Brésil, au Canada, aux Etats-Unis, en France et en Italie.

 

Elle est particulièrement adaptée au signe de la vierge et du gémeaux.

C’est une pierre stabilisante, elle donne le sens des responsabilités et dissipe les craintes. 

Dans un environnement survolté, elle permet de resté calme et imperturbable en agissant sur le stress émotionnel.

La howlite permet également de clarifier et d’établir une cohérence des sentiments.

 

 

 Le jaspe  : 

De son nom grec “iaspis” et de son latin “jaspidem”, la pierre jaspe signifie pierre mouchetée.

Il appartient au groupe des quartz microcristallins.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.

Sa dureté est de 6,5 à 7 sur l’échelle de Mohs.

A l’époque de la préhistoire, cette pierre était exploitée afin de concevoir des outil . En France et à ces fins, on peut retrouver le jaspe de Bretagne ou encore le jaspe de Fontmaure.

Plus tard au moyen-âge, de nombreux chrétiens ont baptisé la pierre jaspe rouge : la “pierre des martyrs” et l’ont utilisé pour théâtraliser la crucifixion. Egalement, cette pierre a beaucoup été exploitée pour la conception de coupes, de décoration de bâtiments religieux et autres ornements religieux.

 

Le jaspe est une roche d’origine sédimentaire ou, parfois, volcanique, contenant une forte proportion de silice qui lui accorde dureté mais aussi fragilité car il est sensible aux chocs, c’est un minerai de transformation qui accueille différents oxydes et qui se modifie selon son environnement. Il existe plusieurs variétés comme le jaspe jaune, orbiculaire, unakite, sanguin…

Les principaux gisements de pierre jaspe se retrouvent dans le monde entier mais les plus connus à l’heure actuelle sont en Allemagne, au Brésil, aux Etats-Unis, en France, en Inde, à Madagascar, en Oural et en Russie.

 

Il est particulièrement adapté au signe du bélier.

Le jaspe rouge est associé au chakra racine.

Il vivifie l’esprit, stimule l’action et l’expression de soi.
 
 
C’est une pierre de convivialité qui suscite l’admiration. A ce titre, c’est une pierre intéressante pour les gens qui ne sont pas très sûrs d’eux. C’est aussi une bonne pierre pour la pratique du commerce.
 
 
Elle donne également la volonté d’affronter les difficultés de la vie.
 

Ses propriétés agissent lentement et en douceur, le jaspe rouge tempère l’émotivité et redonne confiance en soi.

 

 

 

L’obsidienne :

La pierre obsidienne a été nommé ainsi en faisant référence à “Obsius”, un romain de la Rome antique qui l’aurait découverte en Ethiopie mais en réalité elle était déjà connue des civilisations précolombienne puis en Egypte ancienne.

 

Sa composition chimique : roche vitreuse d’origine volcanique à base de silice.

Sa dureté est de 5 à 5,5 sur l’échelle de Mohs.

Les éclats d’obsidiennes servaient à fabriquer des armes ( pointes de flèches et de lances, lame de couteaux ) , des objets magiques au puissant rayonnement ou encore des instruments sonores qui chassaient les démons .

L’Obsidienne se forme lorsque la lave se solidifie si rapidement que les minéraux n’ont pas le temps de cristalliser. C’est en fait du verre naturel. Il existe plusieurs variétés comme l’obsidienne noire, brune, larme d’apache, étoilée…

Caractérisée par sa cassure à la fois franche, lisse ainsi que courbée, la pierre obsidienne est dite conchoïdale. 

Connue pour son originalité et son abondance autour de certains volcans, il est possible de la trouver en Arménie, aux Etats-Unis, au Japon, en Island , au Mexique et au Pérou.

 

L’obsidienne noire dorée est particulièrement adaptée au signe du lion, du sagittaire et du capricorne.

C’est une pierre extrêmement protectrice.
 
Elle est très utile pour les personnes sensible. Elle forme un bouclier contre la négativité et le stress.
 
Cette pierre redonne suffisamment d’énergie pour pouvoir accéder à la sérénité de l’esprit.
 
L’obsidienne dorée est une excellente pierre de spiritualité.

Elle confère plus de clarté à l’intellect et  écarte la confusion.
 
 
 

 

L’œil de faucon : 

 
L’œil de faucon tient son nom en raison de la ressemblance de sa chatoyance avec l’œil de l’oiseau de proie.
 
Chez les Celtes irlandais, l’œil  de Faucon favorise l’évolution par étapes de l’être primordial, chez les chamanes péruviens, il fait évoluer l’esprit de l’animal vers l’esprit humain et chez les Egyptiens, c’est la pierre d’Horus.

Il appartient au groupe des quartzites.

Sa composition chimique : dioxyde de silicium.
 
 
Sa dureté : 6,5 à 7 sur l’échelle de Mohs.
 
L’œil de faucon se forme dans les granites alcalins, les syénites et leurs pegmatites.
 
Les principaux gisements se trouvent en Afrique du Sud, Birmanie, Inde, Etats-Unis, Australie et Brésil.
 
 
L’œil de faucon est associé au chakra du troisième œil.
 
Il est particulièrement adapté au signe du verseau, du capricorne et du gémeaux.
 
Cette pierre ouvre l’esprit aux idées neuves et stimule l’écoute des autres.
 
L’œil de faucon aide également en cas de nervosité et d’agitation intérieure.
 
Il est recommandé aux personnes très conservatrices, étroites d’esprits repliées sur leurs certitudes afin de les aider à mieux accepter la nouveauté, d’autres modes de pensée et un peu de fantaisie.
 
De plus, cette pierre est utile pour aider à prendre du recul et de la distance en donnant d’avantage de vision d’ensemble dans des situations complexes. 
 
 
 

L’onyx :

L’onyx signifie ongle (ou griffe) en grec. Ce nom lui a été donné à cause de son litage très net qui caractérise bien la pierre.
 
Il appartient au groupe des quartzites.
 
Sa composition chimique : dioxyde de silicium.
 
L’onyx est d’une dureté de 6,5 à 7 sur l’échelle de Mohs.

Il se forme à basse température dans les roches volcaniques acides ou basiques, dans les fissures de roches ignées et métamorphiques, dans les veines hydrothermales, et rarement dans des zones sédimentaires.

Parfois l’érosion de ces filons a libéré l’onyx que l’on retrouve sous forme de galets polis par les eaux.

Les principaux gisements d’onyx se trouvent dans le Rio Grande do Sul au Brésil, à Chihuahua au Mexique, dans le Colorado et l’Utah aux Etats-Unis, ainsi qu’en Inde, en Uruguay et à Madagascar.

 

L’onyx est particulièrement adapté au signe de la balance,  du sagittaire et du  capricorne.

Il est associé au chakra racine.

Pierre d’enracinement à la terre, elle ancre les personnes inconstantes dans un mode de vie plus stable et aide à la maîtrise de soi:  le self-control.
 
L’onyx confère de la force, et soutient dans les situations difficiles et pendant une période d’immense stress mental ou physique. 
 
Il nous permet de trouver une solution lors d’un bouleversement dans notre vie, qu’il soit positif ou négatif. 
 
 De plus, l’onyx permet de purifier les énergies karmiques héritées à la naissance. Cette propriété d’emmagasinage des souvenirs physiques rend l’onyx utile pour le travail sur les vies antérieurs visant à guérir d’anciens traumatismes et blessures physiques affectant la vie présente.
 
Attention, l’onyx est déconseillé aux femmes enceintes.
 
 
 

 

Le peridot :

Le péridot vient du mot Grec  » Chrysolite  » qui signifie pierre d’or.

Il est aussi appelé olivine ou chrysolite.

Sa composition chimique : silicate de magnésium ferreux.

Sa dureté varie entre 6,5 et 7 sur l’échelle de Mohs.

Selon la légende, les cristaux de péridot ont probablement été exploités dans la petite île de Zabargad, située en mer Rouge près de la péninsule de Ras Banas.

Le premier gisement connu de péridot se situe sur Zabargad, une île de la Mer Rouge  à 80 km des côtes de l’Egypte. Connu depuis 3500 ans, il n’est plus guère exploité de nos jours. Les péridots les plus clairs et les plus lumineux, d’une couleur exceptionnelle, proviennent d’une région himalayenne du Cachemire et sont utilisés pour réaliser de somptueux bijoux.

Le climat y est si rude que les mines ne peuvent être exploitées que de juin à septembre.

 

C’est la réserve apache de San Carlos, en Arizona, qui produit aujourd’hui 90% des péridots. On trouve aussi ces gemmes en Australie, au Brésil et en Chine.

Mais il existe aussi des péridots ou olivines extraterrestres ! Entre Mars et Jupiter, flotte une ceinture d’astéroïdes. Certains morceaux tombent parfois sur Terre, sous la forme de météorites, les fameuses étoiles filantes qui illuminent depuis si longtemps l’imagination des hommes par les claires nuits d’été.

De plus, si l’on tranche ces précieuses et rares météorites, appelées « pallasites », on trouve une surface métallique brillante de fer et de nickel avec de nombreuses inclusions de cristaux d’olivine. On appelle « palladots » ces péridots célestes… On a d’ailleurs détecté récemment la présence de péridots sur Mars…

Les Egyptiens utilisaient les propriétés curatives du péridot, notamment pour soigner le foie. Au Moyen Age, en Europe, on lui attribuait toutes sortes de vertus.

Aujourd’hui, en lithothérapie, il est toujours utilisé.

 

Il est associé au chakra du cœur.

C’est la pierre de naissance du mois d’août.

Il est particulièrement adapté au signe du taureau, du lion, de la balance et du capricorne.

C’est une pierre énergisante, reconstituante, réharmonisante  et purificatrice,  elle donne beaucoup de vitalité au corps et  à l’esprit.

Il peux même faire naître des amours soudaines, des  » coups de foudre  » .  A défaut, c’est une pierre qui peut annoncer des changements dans une situation amoureuse précaire ou conflictuelle.

Le péridot apaise les tendances à la jalousie, que ce soit la jalousie amoureuse ou l’envie de posséder ce que d’autres possèdent.

Protecteur, il sauvegarde les équilibres menacés par des influences extérieures négatives.

 

 

Le quartz rose :

 
L’étymologie du mot quartz reste assez mitigée. Il s’agirait du terme minier d’origine germanique « quaderz » qui signifiait mauvais minerai ou gangue.
Le mot quartz nous viendrait d’une vieille incantation germanique : « Dieu, qui crée le terne (Kies), le brillant (Glanz) et la gangue (Quertz) , transforme cette dernière en minerai (Erz) » .
 
Il appartient au groupe des quartz.
 
Sa composition chimique: dioxyde de silicium.
 
Sa dureté est de 7 sur l’échelle de Mohs.
 
Ce minéral se forme essentiellement dans les roches magmatiques, comme les pegmatites, et parfois dans les sources hydrothermales.
 
 
Il apparaît sous la forme de gros cristaux ou de microcristaux translucides.  Les principaux gisements de quartz rose se situent au Brésil et à Madagascar. Mais, on en trouve également aux Etats-Unis et en Tanzanie.
 
Il est particulièrement adapté au signe du taureau, du cancer, de la vierge, du capricorne et de la balance.
 
Il est associé au chakra du cœur.

Le quartz rose est tendresse infinie, douceur, paix intérieure, calme absolu et spiritualité.

Il guérit les blessures affectives les plus profondes, les peines de cœur les plus mélancoliques, les traumatismes amoureux les plus douloureux.

Le quartz rose sensibilise aux joies de l’amour les cœurs les plus endurcis et compenses les carences et les traumatismes affectives subis pendant l’enfance.

Il fait prendre conscience de l’amour que l’on se porte à soi même, aide à s’aimer, à s’accepter telle que l’on est.

Il donne plus de confiance en soi et apaise les pires chagrins.

 

 

La sodalite:

 

La pierre sodalite doit son nom étymologique à la fusion des termes “soda” pour le sodium et du grec “lithos” signifiant “pierre”. On pourrait donc la ré-intituler “pierre de sodium”.

 

La sodalite appartient au groupe des silicates. 

Sa composition chimique : silicate d’aluminium et de sodium avec chlore.

Sa dureté varie entre 5,5 et 6 sur l’échelle de Mohs.

La sodalite se forme uniquement dans les roches ignées déficientes en dioxyde de silicium, en association avec la néphéline et cancrinite. 

Les principaux gisements de la pierre sodalite se situent en Afghanistan, en Bolivie, au Brésil, au Canada, aux Etats-Unis, en France, au Groenland, en Inde , en Italie , en Namibie , au Pakistan et au Sud-Ouest Africain.

 

Elle est associée au chakra du  troisième œil.

Elle est particulièrement adaptée au signe du sagittaire, du poisson et de la vierge.

La sodalite libère de la rigidité mentale. Elle stimule le cerveau ainsi que la logique de la pensée. 

C’est une pierre de grande protection pour le travail, permet d’acquérir stabilité, logique, rationalité, et maîtrise de soi. 

La sodalite aide à avoir confiance en vous en éliminant vos gênes et votre éventuel sentiment d’infériorité. 

C’est une pierre que les personnes hypersensibles apprécient tout particulièrement.

Elle permet de ressentir une grande clarté mentale ainsi qu’une facilité à maîtriser vos émotions. 

La sodalite vous permettra de vous exprimer plus librement et favorisera votre créativité.

Elle développe la concentration et procure la quiétude interne propice à l’épanouissement de la personnalité.

De plus, c’est une pierre d’ouverture d’esprit, au monde, au savoir, aux connaissances et aux idées. 

 

 

Les pierres et leurs effets synthétisés par des mots-clefs : 

 

Apaisante, calmante : Agate, Aigue-marine, Amazonite, Aventurine, Cornaline, Howlite et Quartz rose 

Contre anxiété : Améthyste, Howlite, Obsidienne et Onyx 

Favorise la communication : Agate, Aigue-marine, Calcédoine et Sodalite

Concentration : Améthyste, citrine, Cornaline, Cristal de roche,  Hématite et Sodalite

Confiance en soi : Hématite, Jaspe, Quartz rose et Sodalite

Courage : Amazonite, , Grenat et Hématite

Favorise créativité : Aigue-marineAméthyste, Aventurine et Sodalite

Dynamisante, énergisante :  citrine, Grenat, Hématite, Jaspe et Péridot

Maîtriser émotions : Cornaline, Onyx, Péridot et Sodalite

Positivité : Calcédoine,  citrine,Obsidienne et Péridot 

Self-control : Aventurine et Onyx

Contre tristesse et chagrin :  Améthyste, Calcédoine et Quartz rose